Imputation des excédents

Avec le cFos Charging Manager et une installation solaire, vous pouvez faire en sorte que votre voiture soit (presque (*)) uniquement chargée lorsque le surplus d'énergie solaire est disponible. Excédent = production moins la consommation du ménage.

Remarque: pour que les règles de tarification soient respectées, la gestion de la charge doit être active, c'est-à-dire que le mode doit être réglé sur " répartition de la charge " et non sur " observer ".

Pour cela, vous pouvez établir une règle de charge de type "solaire". Sélectionnez " Solar surplus " comme mode. Comme "Limite de courant de démarrage", sélectionnez le courant excédentaire que l'installation solaire doit générer et à partir duquel cette règle doit s'appliquer.

Screenshot documentation sur le cFos Charging Manager - Imputation des excédents

La règle : Solaire, limite de courant de démarrage : 6,5 A(6500 mA), "surplus solaire", ceci active le surplus de charge avec le surplus disponible d'une alimentation de 6,5 A.

En outre, vous pouvez spécifier un temps de réduction, c'est-à-dire le nombre de secondes pendant lesquelles la limite de courant peut être réduite après l'activation de la règle de surplus avant que la charge ne soit arrêtée. De cette façon, la charge n'est pas interrompue en cas de baisse de courant de courte durée, par exemple en raison du passage de nuages.

Vous pouvez lire l'excédent solaire en configurant le compteur virtuel "Surplus (VM)" dans le Charging Manager. En outre, vous pouvez configurer un compteur virtuel "Grid Demand (VM)" qui indique la quantité d'électricité actuellement prélevée sur le réseau.

Conseil: si votre installation PV ne produit plus la puissance minimale nécessaire à la charge en hiver ou pendant la période de transition, vous pouvez également indiquer une valeur inférieure à 6000 mA comme limite de courant de démarrage. Dans ce cas, la charge s'effectue avec l'excédent solaire tout en utilisant partiellement le réseau.

Conseil: pour vous assurer que votre voiture est chargée le lendemain matin, vous pouvez spécifier une règle basée sur le temps en plus de la règle de surplus : Heure, Début : 21:00, Fin 6:00, Courant 6000. Autrement dit, si la nuit, la voiture a encore besoin d'électricité pour être entièrement chargée, vous pouvez la charger à partir du réseau ou d'un stockage.

L'électricité excédentaire est l'électricité qui serait injectée dans le réseau. Pour le déterminer, le cFos Charging Manager doit être en mesure de le mesurer. Les options suivantes sont disponibles pour cela :

Illustration des concepts de mesure
  1. Soit: Vous installez un compteur de type "réseau". Vous installez un compteur (bidirectionnel) au point de transfert du raccordement domestique. Si ce compteur affiche des valeurs négatives, vous alimentez et cette électricité est disponible pour la charge excédentaire. Les compteurs appropriés sont, par exemple, les compteurs Modbus ou les compteurs de référence du réseau interne de votre système solaire (par exemple, SMA Homemanager 2.0, Kostal Power Meter, E3/DC grid reference meter, etc.) Pour que le Charging Manager puisse calculer la référence réseau indépendamment de la charge des voitures électriques, un compteur avec le rôle "consommation voiture électrique" doit être configuré pour chaque EVSE dans cette configuration.
  2. Ou: Vous mesurez la consommation de votre foyer avec un compteur adapté sans EVSE(s) et sans la puissance de production. De simples compteurs S0 suffisent pour cela. Le Charging Manager soustrait alors la consommation du ménage de la puissance de production et met la puissance restante à disposition pour la charge.

La puissance de production peut être mesurée à l'aide d'un compteur supplémentaire. Il est également possible de lire directement les valeurs de votre installation solaire. Veuillez consulter la liste des appareils actuellement pris en charge.

(*) En raison d'imprécisions de mesure et de calcul, un léger tirage au sort ou une alimentation peut se produire dans la zone frontalière.

Rapport d'utilisateur sur le chargement des surplus avec Shelly 3EM (PDF)
Rapport d'utilisateur sur la charge excédentaire avec Solaredge

Solde excédentaire imputation

Si vous savez que le système solaire peut générer une puissance de 4,2 kW ou moins, la charge excédentaire doit être configurée avec une solution de contournement. Dans ce cas, la "charge équilibrée" est appliquée.

Remarque: les voitures électriques ont besoin d'au moins 1,4 kW (c'est-à-dire 6 A) par phase pour pouvoir se charger. Pour une charge triphasée, cela donne 3*1,4 kW = 4,2 kW.

En dessous d'une puissance solaire de 4,2 kW, vous devez redistribuer la puissance de charge des trois phases vers une seule phase, de sorte qu'au moins 1,4 kW soit disponible sur cette phase. Par exemple, si vous alimentez 500 W de puissance solaire sur toutes les phases, vous pouvez tirer 1500 W sur une seule phase. Étant donné que les compteurs bidirectionnels des fournisseurs d'énergie fonctionnent sur la base d'un bilan, il n'y a mathématiquement ni prélèvement ni alimentation du réseau.

En dessous de 4,2 kW, vous devez donc couper deux fusibles avec lesquels les lignes d'alimentation de l'EVSE sont protégées (mais pas celui avec lequel le contrôleur de charge cFos est protégé). Attention : Vous ne devez cependant pas allumer ou éteindre les différentes phases pendant le processus de charge. Cela peut détruire l'équipement de charge de la voiture ! Si vous n'utilisez pas un compteur au niveau de l'EVSE qui peut résoudre les phases individuelles, vous devez, si possible, informer le Charging Manager que la voiture se charge maintenant en monophasé en réglant le paramètre de configuration "Phases" en conséquence. Avec un compteur qui peut résoudre les phases individuelles, vous pouvez laisser le paramètre de phase sur "déterminer".

Si vous souhaitez recharger la voiture plus tard indépendamment du surplus solaire, activez les fusibles désactivés avant le processus de charge et désactivez la règle de charge du surplus solaire dans le Charging Manager. Vous pourrez alors recharger avec l'alimentation normale.

Utilisation de la phase

Si vous utilisez des compteurs qui enregistrent le courant phase par phase, le Charging Manager peut (en particulier pour les voitures à charge monophasée ou biphasée) contrôler la puissance de charge phase par phase et ainsi l'optimiser. Pour les compteurs qui ne donnent qu'une valeur de puissance par rapport au nombre de phases utilisées, le cFos Charging Manager répartit la puissance uniformément entre les phases, ce qui entraîne certaines imprécisions. Dans ce cas (et également en cas de forte consommation soudaine), vous devez définir une réserve de puissance suffisamment élevée. Si vous savez quelles phases sont réellement utilisées, vous pouvez le configurer pour le compteur ou la Wallbox à l'aide du paramètre 'Phases'.
Reconnaissance automatique des phases: si vous réglez le paramètre 'Phases' sur "Déterminer" pour une Wallbox sans résolution par phase, le Charging Manager essaie de déterminer lui-même l'utilisation des phases par transaction. Si, par exemple, un compteur est attaché à la Wallbox, il prend en charge l'utilisation des phases de ce compteur. Si la puissance est nettement trop élevée par rapport au nombre de phases, il corrige l'utilisation des phases de L1 vers L1+L2, ou L1 vers L1+L2+L3 ou L1+L2 vers L1+L2+L3. Si aucune autre information n'est disponible, le cFos Charging Manager part d'abord du principe d'une charge monophasée. Cette valeur ainsi déterminée est utilisée pendant le processus de charge et effacée après le débranchement du véhicule. En cas d'excédent de charge, il est possible que le Charging Manager effectue jusqu'à deux brèves tentatives de charge sur un véhicule triphasé, jusqu'à ce qu'il ait déterminé le nombre correct de phases. L'objectif est ici d'offrir une fonctionnalité aussi élevée que possible, même sans compteurs à phase précise, lorsque des voitures avec une utilisation différente des phases sont chargées sur une Wallbox. Si vous savez avec combien de phases votre voiture se charge, il est recommandé, en cas de surplus de charge, de régler les phases utilisées sur la valeur correcte.

Réserve de marche

La commande d'un stockage d'énergie essaie toujours de minimiser la consommation du réseau et l'injection dans le réseau. Vous pouvez l'indiquer au cFos Charging Manager en configurant un compteur avec le rôle "stockage solaire". Dans ce cas, un stockage qui se décharge est considéré comme un générateur (le compteur affiche des valeurs de puissance négatives), ce qui signifie que cette énergie est disponible pour charger la voiture. Un accumulateur en charge (le compteur affiche des valeurs de puissance positives) n'est toutefois pas considéré comme un consommateur, car l'accumulateur arrête immédiatement la charge lorsque la puissance de charge est utilisée pour charger la voiture électrique. Le cFos Charging Manager ignore donc, pour les compteurs ayant le rôle de "stockage solaire", sa consommation. Pour le rôle du compteur de stockage, vous pouvez choisir entre "Stockage Tout" et "Stockage Home". Dans le cas de "Stockage Home", la décharge de l'accumulateur n'est pas utilisée pour charger le surplus, ce qui évite les cycles de charge profonds de l'accumulateur. Voici encore des possibilités d'utilisation du compteur.

Si votre système de stockage d'électricité n'est pas équipé d'un compteur bidirectionnel, vous pouvez installer un compteur externe. La plupart du temps, les compteurs Modbus bidirectionnels sont recommandés, mais il est possible de fonctionner avec plusieurs compteurs S0 (ou d'autres compteurs unidirectionnels) en fonction de la disposition des compteurs dans l'installation, ce qui doit être vérifié dans chaque cas individuel.