Configuration du système

Screenshot #1 documentation sur le cFos Charging Manager - Configuration du système

Vous devez changer le mot de passe de l'administrateur la première fois que vous l'utilisez. Notez-le bien pour ne pas vous bloquer ! Le mot de passe par défaut du cFos Charging Manager est vide. Le nom d'utilisateur est toujours admin.

Veuillez autoriser la transmission d'informations sur les crashs et de statistiques d'utilisation anonymes afin que nous puissions améliorer notre matériel et nos logiciels.

Si vous activez 'localhost est admin', le cFos Charging Manager n'a pas besoin de mot de passe admin si l'accès au web est effectué depuis le même PC.

Screenshot #2 documentation sur le cFos Charging Manager - Configuration du système

Transformations

Vous trouverez ici un log de transaction, un fichier lisible dans Excel, qui contient pour chaque processus de charge la date/heure de début et de fin, le numéro de la Wallbox, l'ID de l'appareil, l'ID de l'utilisateur, le RFID/PIN de l'utilisateur, les Wh (wattheures) chargés et les wattheures totales, si les compteurs correspondants sont disponibles. Cela permet d'établir des décomptes même si plusieurs utilisatrices se partagent une borne de recharge. Les deux dernières colonnes du journal des transactions contiennent un 1 si la charge a été effectuée avec un excédent solaire (sinon 0) et le pourcentage de kWh chargés avec la production solaire.

Proxy Modbus TCP/RTU

Vous pouvez rediriger les accès Modbus TCP vers Modbus RTU, c'est-à-dire vers un port COM. Ainsi, les appareils qui ne disposent que d'une connexion à 2 fils peuvent être contactés via TCP/IP. Pour cela, vous pouvez définir sur quel port TCP le proxy doit écouter et quels paramètres COM il doit utiliser lors de l'accès à l'appareil Modbus RTU.

Enregistrement

Ici, vous pouvez créer un journal de diagnostic pendant 5min. Presque tout est alors enregistré et nous aide dans notre support. Vous devriez reproduire un problème éventuel pendant que le journal de diagnostic est en cours d'exécution. En outre, l'ensemble de la configuration est également enregistré dans le journal de diagnostic afin que nous soyons informés des détails de vos réglages. Les paramètres généraux de journalisation vous permettent de déterminer le niveau de détail des différents thèmes. Cela peut éventuellement aider à la recherche d'erreurs. N'oubliez pas de régler les logs sur "Erreur" ou "Désactivé" lorsqu'ils ne sont pas utilisés. Le cas échéant, vous pouvez également envoyer les logs à un serveur syslog approprié.

Gestion des fichiers

Vous pouvez télécharger ici des clés de licence pour activer d'autres points de charge, des définitions de compteurs, des fichiers de configuration et des certificats dans le cFos Charging Manager. Les compteurs définis par l'utilisateur ont, pour le même type d'appareil, une priorité plus élevée que ceux que nous fournissons. Les certificats téléchargés peuvent être sélectionnés à tous les endroits où des certificats peuvent être utilisés.

Variables du gestionnaire de charge

Vous pouvez y créer vous-même des variables et/ou faire gérer ces variables par l'API HTTP pour les fournisseurs d'énergie. Toutes les variables sont accessibles via des formules. Cela vous permet de centraliser les valeurs utilisées par cFos Charging Manager pour la commande et de les rendre contrôlables de l'extérieur. Cela permet également de créer des configurations Charging Manager générales et de les utiliser pour plusieurs installations en accédant aux variables enregistrées dans la configuration du système et réglables individuellement pour chaque installation.

Passerelle pour compteurs intelligents

Le cFos Charging Manager peut se connecter à une passerelle smartmeter et échanger des données avec le fournisseur d'énergie / gestionnaire de réseau par le biais de cette passerelle. Vous pouvez indiquer l'URL / l'adresse IP:le port de la passerelle Smartmeter et l'adresse cible que le cFos Charging Manager doit atteindre via la passerelle Smartmeter, par ex. un serveur du fournisseur d'énergie. Vous pouvez définir si le partenaire (par ex. le fournisseur d'énergie) doit avoir des droits d'administration pour votre installation ou seulement pour les fonctions API du fournisseur d'énergie ou pas de droits d'administration du tout via cette connexion sécurisée par le Smartmeter Gateway. TLS peut être activé comme cryptage.

Heure du système

Vous pouvez définir ici si l'heure fournie par un backend OCPP doit être utilisée comme heure système.

Screenshot #3 documentation sur le cFos Charging Manager - Configuration du système

Mappage du port COM

Cela affecte la fonction générale de Charging Manager sur des ordinateurs autres que le cFos Power Brain Controller. Dans ce cas, vous pouvez avoir plusieurs bus RS 485 avec différents groupes d'appareils. La configuration peut alors être facilitée si vous pouvez mapper un port COM sur un autre sans avoir à changer les numéros de port COM dans tous les appareils.

Test de compteur

Le test de compteur vous permet d'afficher toutes les valeurs pertinentes pour le gestionnaire de charge et de vérifier ainsi si votre compteur transmet des valeurs plausibles. Pour ce faire, saisissez le type d'appareil, l'adresse et l'ID, comme pour la configuration d'un compteur, et cliquez sur "Tester".

Exécuter une commande

Vous pouvez exécuter une commande sous Windows, Raspberry et Linux et afficher la sortie texte. Vous pouvez ainsi entretenir le système soumis au Charging Manager sans logiciel de contrôle à distance externe. Cette fonction n'est pas disponible sous cFos Power Brain Wallbox.

Test Modbus

Cet élément de dialogue vous permet d'envoyer des commandes Modbus individuelles à des appareils spécifiques. Saisissez l'adresse et l'ID de l'appareil Modbus de la même manière que lors de la configuration des compteurs et des EVSE dans les champs "Adresse" et "ID esclave". Dans "Registre", vous pouvez indiquer le numéro du registre sous forme décimale ou hexadécimale en le faisant précéder de 0x, à partir duquel vous souhaitez lire ou écrire. Avec "Type" vous définissez le type de données stockées dans les registres Modbus, avec "Count" combien de ces types de données doivent être lus à partir des registres. En écriture, vous spécifiez également la "Valeur à écrire". Vous pouvez également configurer le numéro de la fonction de lecture ou d'écriture. Cliquez ensuite sur "Read" ou "Write". Le résultat apparaît dans les champs "Résultat" et "Statut".

Screenshot #4 documentation sur le cFos Charging Manager - Configuration du système

Tesla TWC

Pour le Tesla Wall Connector Gen 2, qui peut être adressé via l'interface RS 485, vous avez besoin d'un ID que vous devez définir dans la configuration de l'EVSE. Vous pouvez le déterminer ici en entrant le port COM auquel le Tesla EVSE est connecté. Pour le contrôleur de charge cFos, il s'agit toujours de COM1