Boîte murale sans compteur :
Le gestionnaire de charge cFos suppose ici que la voiture utilise toujours tout le courant de charge disponible. Vous pouvez utiliser l'option "Phases" pour définir les phases avec lesquelles la voiture se charge. Si la voiture n'accepte pas la puissance ainsi offerte, le Charging Manager ne peut pas la mettre à disposition d'autres voitures.

Boîtier mural sans compteur d'énergie :
Si la wallbox n'a pas de compteur pour les kWh chargés, le gestionnaire de charge cFos calcule l'énergie chargée approximative à partir du courant de charge et du temps de charge (compteur logiciel).

Boîtier mural avec compteur S0 :
Le gestionnaire de charge cFos sait avec quelle puissance la voiture est en train de se recharger et peut mettre la puissance qui n'est pas nécessaire à la disposition d'autres voitures. Étant donné que les compteurs S0 n'envoient que des impulsions par kWh, le gestionnaire de charge ne peut pas savoir quelle phase est chargée. Vous devez utiliser l'option "Phases" pour définir quelles phases sont réellement utilisées. Étant donné que le gestionnaire de charge cFos considère les courants de charge pour les 3 phases individuellement, il peut ensuite allouer le courant disponible aux voitures en charge sur d'autres phases.
Vous devez absolument connecter plusieurs wallbox avec une rotation de phase pour éviter les pics de courant sur les phases individuelles et en informer également le responsable de charge cFos dans la configuration de la wallbox sous "rotation de phase". Si vous chargez différents véhicules qui utilisent des phases différentes, des inexactitudes peuvent survenir et vous devez définir une réserve de contrôle dans les paramètres du gestionnaire de charge cFos.

Boîtier mural avec compteur à phase précise :
Si le boîtier mural mesure le courant utilisé par la voiture par phase, le gestionnaire de charge cFos peut calculer le courant de charge résultant pour tous les boîtiers muraux. Vous n'avez donc pas besoin de définir une réserve de contrôle même si vous chargez avec différents véhicules.

Wallbox avec compteur attaché :
Si la wallbox n'a pas de compteur, vous pouvez (faire) installer un compteur externe dans la ligne d'alimentation, l'ajouter en tant qu'appareil dans le gestionnaire de charge cFos, puis le "épingler" dans les paramètres de la wallbox de la wallbox. Ensuite, ce boîtier mural apparaît au cFos Charging Manager comme un boîtier avec un compteur intégré.

Boîtier mural cFos Power Brain :
La Wallbox cFos Power Brain est disponible avec un compteur intégré ou externe. Si vous souhaitez utiliser le compteur externe pour mesurer la puissance de la wallbox, vous devez l'épingler (voir ci-dessus). Pour les boîtiers muraux cFos Power Brain qui fonctionnent comme esclaves, vous devez connecter le compteur à l'esclave. Ensuite, il apparaît comme une boîte murale avec un compteur intégré.

Compteur pour la consommation domestique :
Sans compteur de consommation, le cFos Charging Manager ne peut pas savoir à quel point la connexion domestique est réellement chargée avec sa puissance maximale. Dans ce cas, dans les paramètres du gestionnaire de charge, vous devez saisir la puissance disponible à tout moment pour les boîtiers muraux comme puissance maximale de connexion domestique, quels que soient les autres consommateurs existants -> Gestion de la charge statique. Dans de nombreux cas, cela suffit. Dans de nombreux cas, cependant, la capacité de raccordement domestique existante n'est utilisée que pour la consommation domestique aux heures de pointe et peut être utilisée pour recharger les voitures pendant les heures restantes. Dans ce cas, un compteur qui mesure la consommation de la maison sans les boîtiers muraux est recommandé. Il est préférable d'installer ici un compteur de résolution triphasé, sinon il faudra prévoir une réserve de marche. Ensuite, dans les paramètres du cFos Charging Manager, entrez la valeur que vous avez commandée auprès de votre fournisseur d'énergie pour votre maison comme puissance de raccordement maximale de la maison. Le gestionnaire de charge cFos met ensuite cette puissance, moins la puissance actuelle dont la maison a besoin en ce moment, à la disposition des boîtiers muraux exactement à la bonne phase. Un tel compteur a le rôle "Consommation" dans le Gestionnaire de Charge.
De cette façon, dans de nombreux cas, vous pouvez vous épargner une augmentation de la capacité de raccordement de la maison et les coûts de mise à niveau associés et les subventions pour les coûts de construction.

Grand courantomètre :
Vous pouvez utiliser des compteurs à mesure directe pour des courants jusqu'à environ 80-100 A. Ici les phases sont réalisées par le compteur. Pour ce faire, le compteur doit être conçu de manière à pouvoir supporter les courants en permanence.
Des courants plus élevés surviennent dans les grandes maisons, il est donc plus facile de déplacer les phases à travers ce que l'on appelle des transformateurs d'instruments. Ce sont des bobines dans lesquelles un courant est induit lorsque le courant circule sur les lignes des phases individuelles. Le convertisseur-mètre peut alors mesurer ce courant induit. Il existe même des modèles particulièrement petits car ils n'ont pas besoin d'avoir de grands terminaux (unités de pas 1-2).
Dans les immeubles d'habitation, vous pouvez également installer de tels compteurs convertisseurs dans la zone "scellée" des armoires de compteurs ou dans un répartiteur NH en concertation avec le fournisseur d'énergie. C'est plus facile que beaucoup ne le pensent ! De tels compteurs avec des bobines de mesure sont appelés compteurs à transformateur.

Compteurs de fabrication :
Si vous exploitez un système solaire (PV) ou une cogénération et mettez l'énergie générée à la disposition des boîtiers muraux, vous pouvez configurer un compteur de génération dans le cFos Charging Manager. Installez un compteur externe ou utilisez-le comme compteur pour/les onduleurs de votre système solaire. Le gestionnaire de charge cFos calcule ensuite la puissance de charge disponible pour les boîtiers muraux comme ci-dessus (pour les compteurs pour la consommation domestique), en ajoutant également la puissance de génération actuelle aux boîtiers muraux. Vous devez définir ces compteurs dans le gestionnaire de charge avec le rôle "Génération".

Compteur d'électricité achetée :
Si vous avez des compteurs pour la consommation (et la production), vous n'avez pas nécessairement besoin de compteurs pour les boîtiers muraux, car le gestionnaire de charge cFos suppose alors (voir ci-dessus) que les boîtiers muraux consomment toujours la puissance qui leur est proposée.
Au lieu d'installer des compteurs pour la consommation domestique (et pour la production), vous pouvez également installer un compteur central directement au point de raccordement de la maison. S'il y a une centrale électrique dans votre maison, ce compteur doit être bidirectionnel ! Celui-ci a alors le rôle de « grille de référence ».
Le gestionnaire de charge cFos calcule ensuite la consommation domestique en soustrayant la consommation de la wallbox de la valeur mesurée avec ce compteur. Pour cela, vous avez besoin soit d'un compteur dans toutes les boîtes murales, soit d'un compteur total pour toutes les boîtes murales (rôle "Consommation de la voiture électrique"). Sinon, sans compteur mural, la consommation domestique serait potentiellement sous-estimée.

Compteur pour le surplus solaire :
Le moyen le plus simple de mesurer le surplus solaire consiste à utiliser un compteur d'électricité acheté bidirectionnel (!) (voir ci-dessus) et un ou plusieurs compteurs pour toutes les boîtes murales. Ensuite, vous pouvez configurer une règle de facturation pour la surcharge dans le gestionnaire de facturation cFos. Alternativement, vous pouvez également installer des compteurs de consommation et de production (souvent l'onduleur de votre système solaire). Plus d'informations à ce sujet sous Solar Surplus Charging.

Compteurs virtuels :
Le gestionnaire de charge cFos propose les compteurs "virtuels" suivants :

  • "Consumed EVSE Power" Consommation totale de tous les boîtiers muraux actuellement en charge
  • "Puissance non-EVSE consommée" Somme de tous les consommateurs sans boîtiers muraux
  • "Grid Demand" Consommation de réseau calculée ou mesurée
  • "Power avail. for EVSEs" Alimentation disponible pour tous les boîtiers muraux
  • "Puissance restante pour les EVSE" Puissance restante (inutilisée) pour les boîtiers muraux
  • "Puissance produite" Somme de tous les producteurs
  • "Puissance produite, AVG" Somme de tous les producteurs, moyenne mobile
  • "Excédent" Excédent solaire calculé
  • "Surplus, AVG" Surplus solaire calculé, moyenne mobile

Vous pouvez également les configurer pour avoir un aperçu de ces valeurs.

Compteurs avancés :
Le compteur virtuel de type "Expression" permet de composer des valeurs de compteur d'autres valeurs de compteur à l'aide de formules. Voir Formules pour les compteurs et règles de chargement pour plus d'informations.

Nombre d'entrées HTTP :
Si le cFos Charging Manager ne prend pas en charge un compteur spécifique, vous pouvez configurer un compteur d'entrée HTTP et l'alimenter avec les valeurs pertinentes à l'aide de requêtes HTTP. Voir API HTTP cFos Charging Manager.