Compteurs définis par l'utilisateur

Remarque: le gestionnaire de charge cFos peut lire la plupart des onduleurs solaires à l'aide de SunSpec (type d'appareil « SunSpec Solar Inverter / Meter »). Dans ce cas, vous n'avez pas besoin de créer votre propre définition de compteur.

Le gestionnaire de charge cFos vous permet de créer vos propres définitions de compteurs afin de prendre en charge les compteurs qui ne font pas partie du répertoire standard. Il en existe actuellement deux types : les compteurs Modbus et les compteurs HTTP/JSON. Les fichiers de définition de ces compteurs sont très similaires. Les compteurs Modbus lisent leurs données via Modbus à partir de certains registres, tandis que les/JSON obtiennent leurs données via une requête HTTP et analysent JSON en tant que réponse. Le gestionnaire de charge cFos utilise un petit "langage de requête" pour l'analyse.

Voici un exemple de définition pour Modbus et une pour HTTP/JSON:
Télécharger un exemple de définition pour le compteur Modbus
Télécharger un exemple de définition pour le compteur/

Le gestionnaire de charge est déjà fourni avec quelques fichiers de ce type, mais vous pouvez télécharger vos propres fichiers sous «Configuration système» et les supprimer à nouveau.
Vous trouverez ici une grande partie des définitions de compteurs que nous fournissons :
Télécharger les définitions de compteur fournies

Si vous avez créé votre propre fichier de compteur et qu'il pourrait être pertinent pour d'autres utilisateurs, nous vous serions très reconnaissants de bien vouloir le mettre à notre disposition. Ensuite, nous le livrerons avec les futures versions du gestionnaire de charge.

Télécharger les définitions de compteurs pour plus de compteurs

Le gestionnaire de charge cFos nécessite des informations sur la tension en volts, les courants en milliampères, la puissance en watts ou en VA et l'énergie en Wh ou en VAh.

Avec les compteurs bidirectionnels, cela aide le gestionnaire de charge si vous spécifiez des définitions pour "power_w_l1", "power_w_l2" et "power_w_l3" (c'est-à-dire des valeurs signées pour la puissance sur les phases individuelles). Il est seulement important que le signe soit reconnu correctement. Alternativement, vous pouvez également utiliser des valeurs phasées pour la puissance apparente.

Vous pouvez omettre les valeurs que le compteur ne prend pas en charge. Avec "type_designation", "version", "firmware_version" et "serial", vous devez les définir sur des valeurs fixes en utilisant "fixed".

Pour Modbus, saisissez un nombre en décimal ou hexadécimal avec le préfixe 0x comme "adresse".

Avec HTTP/JSON, l'adresse est une chaîne qui/". L'URL de la requête HTTP est formée à partir de l'adresse IP réelle de l'appareil et de l'"adresse" spécifiée ici. En option, vous pouvez également préfixer GET ou POST.
De plus, pour HTTP/JSON, vous devez spécifier où la valeur souhaitée peut être trouvée dans la réponse JSON. Vous l'indiquez avec "requête". Le gestionnaire de charge suppose que toutes les réponses sont contenues dans un objet JSON qui commence par "{" et se termine par "}".
Actuellement, dans les expressions de recherche "requête", les noms des membres et les opérateurs "." et "[]" peut être utilisé, exemples:

testÉlément nommé "test"
nom1.nom2Élément nommé "nom2" dans l'objet enfant "nom1"
nom [idx]Elément "idx" de l'élément objet "name". "idx" peut être un nombre, par exemple pour des tableaux ou une chaîne
nom ["u2"]L'élément "u2" de l'élément objet "name" correspond à "name.u2"
nom[{"el1": "v1", "el2": 3}].valeurSélectionnez l'élément de tableau qui satisfait la condition de notation d'objet et évaluez l'élément nommé 'value'. Ici, par exemple, l'élément est sélectionné dans le tableau 'name' qui contient les éléments d'objet 'el1' avec la valeur 'v1' et 'el2' avec la valeur 3, puis la valeur de l'élément 'value' est renvoyée à partir de cet objet .

Remarque: certains compteurs lus via HTTP nécessitent un nom/mot de passe comme autorisation. Vous pouvez l'inclure dans l'adresse d'accès HTTP, par exemple avec http://username:password@192.168.2.111. Si votre nom d'utilisateur ou mot de passe contient un "@", vous devez le remplacer par "%40".